J'ai rangé avec la méthode Konmari ! Les vêtements

J'ai rangé avec la méthode Konmari ! Les vêtements

Étape 1 du rangement Konmari : les vêtements, accessoires et chaussures. J'ai fait en même temps de linge de lit pour des raisons de praticité.
La méthode Konmari exige de ranger catégorie par catégorie. J'ai choisi de faire un article par catégorie afin que ce soit plus facile et pratique à lire :
C'est parti pour la première étape du grand rangement, un samedi matin de janvier. J'empile tous mes vêtements sur mon lit. Ça fait beaucoup, mais j'avais peur que la pile soit encore plus haute (en vrai j'ai oublié plein de choses que je rajoute à la fin 🤭).

Le tri des vêtements, chaussures, accessoires

Comment s'y retrouver quand c'est le bazar ?

Trier les vêtements

Se lancer n'est pas facile, je cherche des vêtements que j'aime, pour que ça soit plus simple de détecter cette « étincelle de joie » que je suis censée ressentir. Je commence avec ma robe préférée, que je place évidemment dans la pile « à garder ». Ai-je ressenti un frisson pour autant ? Pas vraiment. Pourtant je l'aime cette robe, et elle me rends heureuse, rien que de la voir j'ai envie qu'il fasse beau pour pouvoir la porter. J'enchaine timidement quelques vêtements que je met souvent et que j'aime, avant de m'attaquer à des vêtements que je n'aime pas, pour voir la différence. Difficile de détecter la fameuse « étincelle » qui doit me permettre de savoir quoi garder, et quoi jeter*.

Au bout de quelques vêtements la mécanique se met en marche, et le tri est rapide, je suis étonnée. Je pense même naïvement que j'aurai fini avant midi et que je vais pouvoir commencer les livres dès l'après-midi #LOL. Je bug sur quelques vêtements qui me posent problème : le chemiser que je n'aime pas mais qui est neuf (je vends*), le pull abimé qui gratte de mémé (je garde 💖), le gilet un peu abimé mais qui est si joli (je garde… pour le moment).

Au final, je me suis débarrassé* de 5 sacs poubelle de 50L chacun. J'ai gardé plus de choses que ce que je pensais, mais je sais que d'autres vêtements vont partir dans les semaines/mois à venir. J'ai juste besoin d'un peu de temps avant de m'en séparer*.

Trier les sacs à main

Après le rangement (ci-dessous), je m'attaque aux sacs, que je vide (mon dieu tellement de m*rdouilles qui trainent !), avant de n'en jeter* que deux vieux. J'aime les sacs et je chéri ceux que j'ai donc aucune envie de m'en débarrasser*.

Trier les chaussures

Au moment où je pensais avoir terminé je me souviens qu'il faut aussi que je tri mes chaussures. À ce moment j'étais sur le point de commander des sushis pour m'auto-féliciter #carotte, donc je suis un peu triste de repousser ce délicieux moment mais je me lance dans le tri des chaussures. J'ai de la chance, je n'en ai pas beaucoup. Encore que je découvre une collection de sandales d'été qui ne me vont pas ou plus, dont je me débarrasse* avec joie pour laisser toute leur place à mes sandales hyper-confort que j'ai hate de re-mettre (vivement l'été, je l'ai déjà dit).
Pas besoin d’être aussi drastique dans le tri 😉

Ranger ses vêtements, chaussures et accessoires

Ranger les vêtements

Voilà, j'ai ma pile de vêtements à garder. C'est l'heure de ranger. Je commence par la penderie, c'est le plus facile. De gauche à droite, les grand vers le petit, le sombre vers le clair, regroupés par catégorie. Les manteaux, vestes, robes, quelques hauts aisément froissables. Je pense mettre trop de choses dans la penderie, notamment pour les t-shirts, mais elle est grande et une fois terminé chaque vêtement a de la place et des copains avec qui discuter.

Je commence donc à remplir les tiroirs. Au départ je voulais m'écarter des conseils de Marie Kondo en rangeant par usage plutôt que par catégorie, mais ma commode n'est pas assez grande pour cela. Au final en suivant les conseils Konmari, tout rentre à la perfection, et à l'usage c’est assez logique : un tiroir pour les bas, un pour les haut, puis les sous-vêtements et enfin les accessoires. Plié et placé à la vertical pour tout voir d'un seul coup d'oeil 😉.

Ma commode est toute belle et ordonnée ça fait plaisir d'ouvrir les tiroirs 😄

Ranger les sacs à mains

Les sacs, c'est facile, je les aligne sur une étagère dans la penderie. Marie Kondo recommande de les ranger les uns dans les autres pour gagner de la place. Je préfère les mettre côte à côte ; j'ai suffisamment de place, et j'aime les voir aligner le matin avant d'en choisir un. Je pli les totebag que je met dans une boite à chaussure juste à côté. Petite note : accumule autant de boites à chaussures que tu peux avant de te lancer dans la méthode Konmari, tu en aura besoin !

Ranger les chaussures

Je termine, enfin, par les chaussures. Je déroge à nouveau à l'une des règles de Mme Kondo : ranger chaque type d'objets au même endroit. J'ai un meuble à chaussure dans mon entrée, mais elles ne tiennent pas toutes dedans (à moins d'être toutes compressées les unes sur les autres). Du coup je range les chaussures « spéciales » (escarpins de soirée et chaussures de travaux et de randonnées) à côté des sacs sur une étagère. J'en ai besoin moins souvent et pour des occasions particulières donc pas grave si elles ne sont pas au même endroit que les autres.
Avoir un placard pas trop chargé et bien rangé : le bonheur 😌

Bilan du rangements des vêtements en suivant la méthode Konmari

C'est fini ! J'ai mis environ 5-6h pour trier et ranger tous mes vêtements et accessoires. J'ai aussi fait le tri de mon linge de lit en même temps ; je le range dans ma penderie et j'avais besoin de savoir la place qu'il prenait sur les étagère.

Quelques petites entorses à la méthodes, mais rien de dramatique ; il faut aussi se connaître et s'adapter à soi et à son espace.
Difficile de ressentir cette « étincelle de joie ✨ » dont Marie Kondo parle tant. Je crois qu'il m'était plus facile de ressentir le désamour total pour un vêtement particulier que l'amour pour un autre. Je suis peut-être trop cérébrale, ou pas assez « modeuse ». Au final j'ai quand même réussi à assez bien définir ce que je souhaitais garder ou non, mais ce fut loin d'être aussi facile que Mme Kondo le répète.
Le tri a été assez rapide, le rangement fut beaucoup plus long. Je me suis vraiment dit à un moment que je ne finirai jamais. Mais j'y suis arrivé !! #fierté 💪

Comme c'est l'étape censée être la plus facile, j'ai un peu peur pour la suite… Les livres la semaine prochaine, ça va être facile, mais les papier ensuite me font assez peur, je crois qu'il va me falloir une journée juste pour les regrouper 😂
Je dit jeter dans le sens « se débarrasser ». Comme expliqué dans l'article d'introduction, j'essaie vraiment de faire attention à mon impact écologique, je n'ai donc pas jeté de vêtements à part quelques chaussettes dans un état lamentables. J'avais 3 sacs : à vendre (des pièces sympas en très bon état ou neuves), à donner à Emmaüs (des pièces en bon état mais basiques), à mettre dans une benne Relais (les pièces en moins bon état).

Crédits photos :
Unsplash : Yasmine Boheas, Adrienne Leonard, chuttersnap, Andrej Lišakov et Duy Hoang
J'avais fait plein de photo de mon rangement mais mon téléphone est mort, emportant avec lui ces photos 😢
As-tu déjà trié tes vêtements ? Facile, difficile ? Si tu as des astuces, je suis preneuse même si j'ai déjà terminé mon tri 😉

N'hésites pas si tu as des questions sur la méthode à les poser dans les commentaires ⬇️
Un peu d'inspiration avec des beaux intérieurs :
Partage Pinterest J'ai rangé avec la méthode Konmari ! Les vêtements
Partage Pinterest J'ai rangé avec la méthode Konmari ! Les vêtements