Bus trip dans le sud-ouest anglais

Bus trip dans le sud-ouest anglais

J'ai effectué un petit road trip dans le sud-ouest de l'Angleterre (si je voyage en bus, parle-t-on de "bus trip" ?). Au programme : Londres, Oxford, Bath et Castle Combe (sud des Costwolds).

Ce petit voyage date de l'automne 2018, parce que je suis légèrement en retard dans la publication des articles sur le blog 😅

Londres en vitesse

Depuis un peu plus de 10 ans, je vais à Londres au moins une fois par an. Merci aux amis qui vivent sur place 😘

Du coup, je connais relativement bien la ville, même si j'y découvre de nouvelles choses à chaque fois que j'y met les pieds.

Je ne vous dirais donc que 3 choses aujourd'hui sur la capitale anglaise :
  • Victoria Station > Hackney Central à pied c'est loin, c'est long, mais ça se fait très bien finalement.
  • Les tartes volantes*, c'est à tomber. Ça permet de reprendre des forces, à pas du tout mi-chemin du trajet mentionné ci-dessus.
  • Je ne connais pas du tout le quartier de Chelsea, et il faut que je remédie à ça dès que possible !

Oxford aux milles universités

Je n'avais jamais été à Oxford. L'exposition Tolkien : Maker of Middle Earth à la Bodleian Library m'a convaincue d'y passer une journée. Une journée, ce n'est vraiment pas assez, j'espère trouver le temps de rester quelques jours à Oxfors la prochaine fois.

D'un point de vue pratique, il est très facile d'aller à Oxford depuis Londres en bus. Une navette part de Victoria Station presque toute les heures. Compter une dizaine de livres pour l'aller-retour, parfois moins selon les modalités et la date d'achat du ticket.
Radcliffe Camera : le symbole de la ville

Tolkien : Maker of Middle Earth

Pour être honnête ce road trip avait comme unique but d'aller voir cette exposition. Je vais donc vous en parler un peu. Cette mini exposition est consacrée à Tolkien, l'homme, plutôt qu'à son oeuvre. L'accent est mis sur ses travaux artistiques ; illustration, peinture, dessin. Parce que oui le bonhomme, en plus d'être prof à Oxford, d'écrire une mythologie s'étalant sur 30000 ans, d'écrire pour ses enfants, trouvait encore le temps de dessiner et peindre. Il était évidemment doué pour ça.

On retrouve donc, derrières des vitres un peu rageantes, des originaux. Tolkien a commencé à dessiner très tôt, et une partie de son univers de la terre du milieu a certainement vu le jour en image avant d'être formalisé par des mots. L'illustration et la peinture faisaient entièrement partie de son processus créatif ; il avait besoin de schématiser visuellement les lieux (paysage, carte) et actions avant de les raconter.

En tant que passionnée de l'oeuvre de Tolkien, j'ai bavé devant toutes les vitrines et passés plusieurs minutes à dévorer du regard chaque morceau de papier, admirer chaque petit détail et trait de crayon. Savoir que ce sont des originaux, c'est très émouvant. C'est sans doute l'exposition que j'ai préféré de ma vie, et 1 an après j'avoue que j'aimerai beaucoup la revoir.

J'ai ramené un livre tiré de l'exposition (en plus que quelques magnets parce que certain·e·s dessins et peintures sont vraiment magnifiques) un livre dont je parle dans mes lectures de 2018.

Balade à Oxford

Les ruelles colorées et bien cachées d'Oxford
Après l'exposition, nous nous sommes baladées dans la ville, un peu au hasard. Pour la culture, un petit tour au Oxford University Museum of Natural History, très très chouette. Nous n'avons pas pu y rester très longtemps malheureusement, mais il est déjà dans ma liste de choses à (re)faire pour la prochaine fois. Le Pitts Rivers Museum, dans le même bâtiment, a aussi l'air très très chouette.

La ville - l'hyper centre - est vraiment jolie, et on a envie d'aller farfouiller dans toutes les universités que l'on croise. C'est d'ailleurs tout à fait possible, moyennant finance bien entendu.

C'est là qu'une journée (surtout après plusieurs heures passées à la Bodleian Library 😅) paraît un peu juste pour vraiment profiter de la ville et la découvrir.

Soyons sérieux parlons nourriture

Non mais c'est vrai quoi, c'est un sujet ô combien important. En une seule journée, je n'ai pas pu tester beaucoup de choses, mais je peux vous parler de 2 pubs :
The White Horse (juste à côté de la Bodleian Library) et The Eagle and Child (le pub où Tolkien et ses amis se réunissaient).

Dans le premier, minuscule et franchement typique, on peut manger ou boire tout ce qu'il y a de plus traditionnel en Angleterre. Mention spéciale au fish&chips et aux pies, évidemment.

Dans le deuxième, il existe plein de petits recoins pour se poser tranquille en sirotant une ginger beer (ou autre chose, chacun son vice). Divers tableaux et affiches des univers de JRR Tolkien et CS Lewis, pour les plus célèbres, recouvrent les murs pour rester dans l'ambiance.
The White Horse, à côté de la Bodleian Library

Bath

Au départ je voulais aller d'Oxford à Bath directement, mais c'était peu pratique et plus cher que de repasser par Londres.

J'ai beaucoup aimé Bath, d'ailleurs je t'ai déjà écris un article juste sur cette ville c'est par ici va-y clique clique !

Les Costwolds

Les Costwolds sont une région à l'ouest de Londres, formée de petites collines parsemées de villages tout mignons. Je n'ai pas pu faire le fameux sentier des Costwolds qui me fait de l'oeil depuis un moment, mais j'ai arpenté le sud, de Bath à Castle Combe.

De Bath à Castle Combe

Pour me rendre de Bath à Castle Combe, j'ai pris un bus de Bath à Chippenham, et fait le reste du trajet à pied. Ce n'est pas l'idéal, parce que l'A420 et la B4039 sont des grosses routes et il n'y a pas toujours de place sur les côtés pour marcher. À part ça c'est plutôt mignon comme coin et lorsqu'il n'y a pas beaucoup de circulation c'est très agréable.

J'ai fait un détour pour manger au pub The White Hart à Ford, en passant par les petits chemins de campagne pour éviter une portion particulièrement non adaptée aux piétons de l'A420, entre les champs au milieu des collines, personne autour... Quant au White Hart, je ne peut que te le conseiller, vraiment le top. Un peu perdu au milieu de nul part au premier abord (en fait c'est juste le village qui est minuscule), la nourriture et la boisson sont de qualité. L'un des meilleurs fish&chips de ma vie 👌

Pub The White Hart à Ford près de Castle Combe

Pour rejoindre Castle Combe depuis le pub, j'ai un peu improvisé, j'ai été tout droit à travers champs 😅 Je me suis retrouvée coincée dans un champs avec des vaches, puis nez à nez avec un renard 😍 et j'ai escaladé une clôture (je le jure elle bloquait un chemin public cette clôture), mais j'ai finis par arriver à bon port. Enfin, le si joli village de Castle Combe !
Vue sur la terrasse du White Hart à Ford

Castle Combe

Les charmantes maisons du village
Ai-je en réalité fait tout ce périple de Londres à Bath à Chippenham puis 20km à pied dans la campagne juste pour venir me poser dans l'un des villages les plus choupi d'Angleterre ? Oui. Carrément. Totalement même.

Mais quel village ! Une vraie carte postale 🤩 C'est petit, une rue principale, un ruisseau, une église et une mini place du marché. Dans l'église on peut admirer une sorte de making off des scènes du film Cheval de Guerre tournées sur place. J'ai vraiment envie d'y retourner pour y passer plus de temps, craquer mon PEL dans une chambre au Manoir, me perdre dans les bois environnant...

J'ai beaucoup aimé Castle Combe et donc je te recommande vivement ce village dans ta wishlist liste des Costwolds.
La rue principale du village
Une voiture ancienne et hop on remonte le temps !
Toutes les photos sont les miennes. Vous pouvez me suivre sur Instagram !

* Le restaurant FlyingPie a fermé depuis mon voyage.
J'espère que cet article t'auras été utile ou t'auras donné envie de voyager, n'hésites pas à donner ton avis dans les commentaires !
D'autres idées de voyages :
Partage Pinterest Bus trip dans le sud-ouest anglais
Partage Pinterest Bus trip dans le sud-ouest anglais